Mais d'ou vient le Black Friday ?

Le Black Friday est devenu incortournable dans l'Exagone. Mais d'ou provient t'il, et quand est-il arrivé chez nous ? 

Black Friday signifie «Vendredi noir» dans nos contrées, et ce nom peut s'avérer plutôt curieux pour désigner un jour où les promotions affluent aussi bien dans les magasins que sur Internet. Néanmoins, il est important de préciser que l'expression existe depuis bien avant l'avènement de la journée de bons plans que l'on connaît : la première fois qu'elle aurait été utilisée daterait de septembre 1869, pour désigner un krach financier aux États-Unis dû aux manipulations de deux hommes d'affaires pour faire monter de manière agressive le prix de l'or. Si la catastrophe avait été évitée de justesse par le gouvernement américain de l'époque, l'expression, elle, est restée. C'est au milieu des années 1960 qu'elle est revenue en force, pour désigner, cette fois-ci, les embouteillages aussi bien sur les routes que dans les magasins se déroulant le lendemain de la fête de Thanksgiving, qui tombe toujours un vendredi. Comme de très nombreux Américains posent, encore aujourd'hui, un congé ce jour-là pour faire le pont, ils en profitent pour commencer leurs achats de Noël. Les commerçants ont rapidement compris qu'en proposant des promotions à cette occasion, ils pouvaient s'attirer plus de clients : c'est aussi que la tradition de faire d'importantes remises le jour du Black Friday est née. En France, on célèbre cette date depuis 2013, et contrairement aux Américains, les Français ont davantage tendance à faire leur shopping du Black Friday sur Internet plutôt qu'en magasin : il faut dire que ce jour-là n'est en aucune sorte un jour férié, ce qui explique cette différence d'accueil. Pour autant, le Black Friday n'a eu besoin que de quelques années pour devenir l'un des événements promotionnels les plus plébiscités dans l'Hexagone.

 

(LaPetiteDistrib n'a pas participé à la rédaction de cet article)

 

Auteur : François Goubin
25 NOV 2019